AM 9 LE JUGEMENT DE MARIE-MADELEINE

A 9     Par Clothilde

Quand Marie-Madeleine se présenta devant ses juges , ils lui firent d’emblée remarquer qu’elle avait connu plus d’hommes à elle seule que toutes les dames d’une ville entière.  Certains avaient l’air courroucé , d’autres toussotaient  génés .
Elle ne put s’empêcher de faire une réponse ironique :
-Soit , mais une petite ville seulement … !
Et elle sentait déjà monter en elle un fou rire difficile à réprimer , car elle était ainsi : ses propres bêtises la faisaient toujours rire . Elle se désolait même souvent d’être seule à en rire .
Mais le juge du milieu se mit vraiment en colère :
-Madame , ce n’est vraiment pas le moment pour les plaisanteries ironiques et déplacées dont vous êtes coutumière.
-Aïe , cette fois c’est hirstime direct , se dit-elle en avalant pour de bon son fou rire naissant jusqu’à s’en étrangler , ce qui eut le bonheur de faire venir des larmes que certains pourraient peut-être prendre pour du repentir .
-Quelle bonne âme viendra me chercher en hirstime ? pensa-t-elle ; car du repentir , elle ne voyait pas comment en avoir pour de bon… si ce n’est peut-être pour quelques-uns de ses amants qui avaient souffert d’avoir développé pour elle un sentiment amoureux . Elle avait pourtant toujours été des plus loyales …
Elle n’avait pas d’avocat . Il lui fallait donc plaider seule , bravement :
-Ces messieurs cherchaient de la chaleur humaine , hoqueta-t-elle…J’ai …tenté de partager ce que je pouvais …
-Hum ! Que dites-vous là ? Vous offriez vos charmes , c’est tout !
Elle se sentit bizarrement désarmée face à cette incompréhension . Elle fit doucement non de la tête , en les regardant l’un après l’autre les yeux pleins de chagrin .
Il y eut encore des toussotements …
-Allons , fit le juge à droite du juge du milieu . Faites-nous part de votre repentir et nous veillerons à vous trouver parmi nous un travail réparateur .
-Ce n’est pas le moment de vendre mon âme au diable , se dit-elle . Elle piqua des yeux vers le sol fait de nuages , le temps de se ressaisir un peu .
Un petit juge tout à gauche osa en rougissant :
-Messieurs , si je vous disais que moi-même , il m’est arrivé d’aller chercher un peu de tendresses , de chaleur humaine , dans les bras d’une de ces dames…
Plus d’un piquèrent un fard … !
-Vous me surprenez , s’enhardit Marie-Madeleine . Je m’attendais à d’autres questions . Je pensais que vous lisiez dans les coeurs et dans les consciences . Mais puisque vous ne m’interrogez pas sur les quelques péchés qui sont lourds sur ma conscience , je vais me permettre de vous les confesser .
J’avoue avoir aimé l’argent , le luxe : belles robes, bijoux ,restos , vacances …alors que j’aurais dû donner bien plus pour ceux qui manquaient de tout .
J’avoue avoir fait des détours pour ne pas croiser certaines personnes à qui mon amitié aurait peut-être fait du bien .
J’avoue mon orgueil quand je cherchais à en remontrer aux autres par mes sarcasmes.
J’avoue ne pas avoir offert à certaines nouvelles collègues l’accueil chaleureux dont elles avaient besoin .

A l’écoute de cette confession , aucun des juges ne put garder la tête haute et l’air arrogant . Chacun se souvint d’un moment où lui aussi avait failli qui à la charité , qui à l’accueil , qui à la chaleur humaine…
Il y eut quelques minutes de délibération .
-Hum , hum ! fit le juge du milieu en agitant sa sonnette , Madame , nous vous condamnons à un travail parmi nous . Votre rôle sera de trouver les divers moyens à souffler aux hommes pour qu’ils mettent de la chaleur humaine dans toutes leurs activités .
Et ce soir-là , ce fut une vraie fête au paradis .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :