DE LA PLUS GRANDE IMPORTANCE DU RÔLE DES MÉDIAS À CETTE EPOQUE

Soc 6    par Victor Hugo                15/04/2013

Cl : Oui , beaucoup d’entre vous vont me prendre pour une mythomane , la pire des affabulatrices…J’en suis désolée . Je vous livre ce que je reçois . Je ne suis que la brave petite secrétaire du ciel .

Je voudrais vous parler de la plus grande importance de montrer au monde la vérité et je vais d’abord vous parler de mon histoire .
Vous allez penser qu’un écrivain qui a défendu la cause des pauvres devait se retrouver au ciel à sa mort mais cela n’a pas été le cas : j’ai fait le pire en voulant faire le meilleur et mes ouvrages ont eu le résultat inverse de celui que je souhaitais .
 Au lieu d’amener à la libération de la classe prolétaire , mon action n’a eu pour résultat que de faire opprimer davantage les pauvres par les riches  . La classe pauvre voulait se révolter : une bonne guerre la calmerait et ferait rentrer les pauvres dans le rang . Et l’on a préparé une génération de jeunes gens à mener ces pauvres bougres à la boucherie dans des écoles militaires . Je n’avais pas prévu cela . Et je m’en suis bien mordu les doigts .
C’est ainsi que je me suis retrouvé en hirstime . Je pense que j’avais aussi commis quelques fautes par rapport à ma famille , et notamment par rapport à ma fille Adèle car je ne lui ai pas permis d’aimer l’homme de son choix . Je vais même dire qu’elle en a le plus souffert et que j’ai été sans pitié pour sa souffrance , me comportant ainsi en père indigne .
Je vais dire aussi que le plus grand malheur est arrivé à cause de mon insatiabilité dans le domaine des relations avec la gent féminine . Je pense que nous le savons tous que j’étais le plus grand Don Juan de mon époque et que cela a causé des drames familiaux .
Je vais maintenant vous lire le seul vrai article que l’on a osé écrire à mon sujet car tous ont préféré aller dans le sens de l’opinion la plus répandue à savoir qu’un grand écrivain peut avoir la vie qu’il désire .
«  Le plus grand malheur veut que la révolte des pauvres voulue par notre grand écrivain Victor Hugo ait été aussi la plus grande injustice car le plus petit des humbles s’est vu mener à l’abattoir  et que la tentative de dresser les pauvres contre les riches n’a abouti qu’à ce carnage . »
Je vais maintenant vous dire que le plus beau est que mon principal roman « Les Misérables » est devenu le symbole de la lutte des classes et que je n’en suis pas le plus fier .
Je vais maintenant vous parler de la plus grande importance que revêtent les médias dans la plupart des circonstances car le plus grave est qu’ils influencent la pensée de toute une époque . Je vais même dire que c’est le plus grave de donner de fausses idées à la jeunesse et je vois qu’à cette époque les médias ont vraiment envahi la vie de chaque instant et je peux le dire que c’est le plus grand drame car in instille le poison le plus dangereux en montrant sans cesse des images de haine , de jalousie , de la plus grande liberté de moeurs et de la plus grande légèreté vis à vis des problèmes liés à la pauvreté dans le monde .

Cl : Que Victor Hugo ait pu passer du temps en hirstime pour ne pas avoir employé les bons moyens pour défendre la cause des pauvres , André et l’ami Henri me l’avaient déjà dit , et voici que Victor Hugo nous le dit lui-même ; mais je vais vous dire que j’ai encore bien du mal à accepter cette raison . Qu’il y soit allé pour certaines inconduites, qu’il ait même voulu y rester plus longtemps que la plupart des âmes coupables dans le but de continuer à observer la condition humaine , soit !    Mais cette raison ??? Défendre la cause juste , en toute conscience , cela ne devait-il pas lui ouvrir les portes du ciel ?

Peut-être St Exupéry donne-t-il la réponse à mon interrogation :
« Tu te jugeras donc toi-même , lui dit le roi . C’est le plus difficile . Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui…. »
Victor Hugo aurait-il été particulièrement sévère avec lui-même ?

15/02/14 Bertrand de Moranville :  Je vais vous dire la vérité , c’est que Victor Hugo nous avait bel et bien dicté son texte , et qu’il continue de nous inspirer dans pas mal de nos rédactions .

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :