CR 33 LA GIRALION

C 33Nous accueillons aujourd’hui dans notre groupe de jeux deux nouveaux amis , François et Léon.

Quand François s’est trouvé dans le tunnel , il y a progressé lentement , à son rythme , vers la lumière . Il avait entendu parler de la prophétie et s’est dit qu’il voulait se rappeler toutes ses impressions , pour pouvoir les raconter par l’intermédiaire de la prophétesse .
Au bout l’attendaient bien sûr des proches , mais aussi nos amis .
Il a demandé si on connaissait Bertrand de Moranville , et Bertrand s’est présenté à lui .
Guy était là aussi , et vu qu’il a un fils qui s’appelle aussi François , il a accueilli notre ami comme un fils .

Je vous parle maintenant de Léon , professeur de littérature féru de poésie .
Des circonstances m’amenaient à me remémorer textes et chansons apprises à mes élèves il y a plus de 40 ans .
Je somnolais en me rappelant cette fable « Le Lion et la Girafe » qui nous était arrivée par un disque offert aux écoles par la caisse d’épargne . Mes élèves adoraient la jouer .  C’est alors que j’ai entendu Léon me parler .
J’avais toujours trouvé la morale un peu courte :
« on est faible comme un bébé quand on n’a pas la liberté »
 Léon me propose d’essayer de la changer  . Léa la girafe était laissée en liberté dans le zoo parce qu’elle était gentille . César , l e lion méchant , était en cage . Alors pourquoi pas :
« On a beau se croire puissant , Lion , chacal ou Eléphant ,
On est faible comme un enfant quand on veut jouer au méchant »

A la bibliothèque , j’emprunte poèmes et comptines .
-C’est bien joli , fait l’ami Léon , mais ça manque de sens !
-Bah, avec les enfants , c’est si gai de jouer avec les mots . A l’atelier , nous adorions modeler des animaux composés : la giraléfant par exemple …
-Non , la giralion !
-C’est vrai , ni gentille ni méchante alors !
Bien , choisissons un poème et pastichons-le .

Léon        L’heure de vivre        

Nicole         Je suis dans la vie
                     Et j’ai le bonheur de vivre    
        Et alors ?
Liliane        Dans ma galaxie
                     Il ne pleut jamais        
        Et alors ?
François    Le tunnel s’est élargi
                    Et j’ai vu mes amis        
        Et ensuite?
Bertrand    La lumière luit
                      Et l’ombre disparaît        
        Et après ?
Guy        Je ferme les yeux
                Et je me souviens de vous
        Et alors ?
Clothilde    Venez me parler
                     Quand je m’endormirai
Tous les amis : Quand tu t’endormiras pour de bon , nous serons là à t’attendre

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :