SOC 32 LA SOLITUDE , NOUS VOUS LE REDISONS , C’EST GRAVE

par Louise Labé

« Aujourd’hui plus vivante que bien des vivants, Louise Labé Lyonnaise, philosophe de l’amour, continue à plaider pour un plus juste équilibre des relations entres les hommes et les femmes.« 
Marie Brisson

Je vous parle de ce qui est le plus triste dans nos sociétés : la solitude .
Je vous le dis encore que le mieux c’est de faire le plus d’efforts pour y pallier .
Trop de personnes âgées meurent seules , sans proches autour d’elles , aussi bien dans les villes qu’à la campagne .
Je vais vous dire que le plupart des personnes âgées n’ont plus la capacité de s’ouvrir d’elles-mêmes aux autres .
Celles qui peuvent promener leur chien sont encore les plus heureuses car on s’arrête pour parler de l’animal .
Je pense qu’il faut vraiment répertorier toutes les personnes isolées et leur apporter toute l’aide et l’accompagnement dont elles ont besoin .
Il faut absolument des lieux d’accueil ouverts chaque jour pour les personnes seules .
Je pense que le mieux est de ne laisser personne dans la solitude .
Je vais même dire que le mieux est de penser à tous .
Le problème des mères avec enfants est aussi le plus important . Il faut aussi des lieux d’accueil où les enfants joueront ensemble et où les mamans pourront parler . Une personne bénévole pourrait gérer ce lieu qui pourrait être le module de psychomotricité de l’école du quartier . Je pense que la plupart des écoles s’équipent aujourd’hui .
Et pour la belle saison , il faut que chaque quartier ait son aire de jeu . La prophétesse a déjà proposé que des grands-parents d’adoption emmènent les enfants à l’aire de jeu . Un enfant ne devrait jamais passer la journée à la maison sans autres enfants .
Grands-parents , pensez aussi à bien accueillir vos petits-enfants . Qu’il y ait toujours quelque activité pour eux , ne fut-ce que des feuilles de papier et des crayons de couleur . Ainsi , ils aimeront venir chez vous et ne vous négligeront pas plus tard .
Je termine en parlant de ce terrible fléau qu’est l’alcoolisme . Je pense que le moyen de l’endiguer est complexe .
Un professeur disait à la prophétesse que les beuveries des étudiants sont une réaction au stress du blocus et que dans son établissement des expériences sont en cours pour que tout se fasse livre ouvert et en collaboration . Je pense que le mieux est d’attendre l’article de cette personne .
Je parle aussi de ce fléau qu’est l’abus des enfants qui engendre le plus de maux . D’ici , nous nous rendons compte de l’ampleur de ce problème . Il touche tous les milieux de la société et bien des handicaps en sont la conséquence directe .

Publicités

1 commentaire

  1. cestmoi

    Un grand bisoux à la prophétesse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :