MS 53 B AM 51 LE PREMIER MOT POUR VOUS RÉPONDRE

coeursréduitpar Bertrand de Moranville

Vous avez été nombreux à nous poser des questions hier suite à l’article concernant le viagra .
C’est d’ailleurs avec le plus grand plaisir que nous recevons vos questions .
Nous avons d’abord constaté une réaction de désagrément assez générale , puis en cours de journée les réflexions sont venues .
Certains l’ont dit que le ciel est là pour parler de l’amour véritable et pour s’opposer aux succédanés d’amour .
Je vais maintenant répondre à certaines objections .
La première est d’empêcher la médecine de faire le meilleur travail .
Nous voulons dire que beaucoup de médecins cherchent à aider des patients exprimant le désir de la meilleure érection parce qu’il s’agit d’une norme sociétale que d’honorer de cette façon sa partenaire .
Il faut cependant se poser la question du désir véritable de chacun des partenaires . Ici nous pouvons lire dans les consciences et nous pouvons le dire que le désir véritable est bien plus celui du retour à la tendresse qu’on n’ose le plus souvent pas avouer .
Nous allons encore le dire autrement : la véritable raison de la baisse de libido est qu’on n’a plus envie de pénétrer sa partenaire et également pour la partenaire d’être pénétrée . Mais les deux se mentent en pensant ainsi faire plaisir .
Un camarade nous fait remarquer que le désir d’orgasme est par contre bien présent et nous l’avons déjà dit qu’il peut être satisfait par des caresses manuelles dans la relation la plus affectueuse .
Essayons de laisser de côté ce que l’église nous a baratiné pendant des siècles !

Le plus grand nombre d’entre vous nous posent la question de la protection contre les MST dans les relations illégitimes.
Nous pensons que la pratique de la masturbation en couple est la meilleure réponse . Elle sera pratiquement toujours satisfaisante .
Certains s’étonneront que nous ne nous opposions pas à ces relations illégitimes . La réponse est que l’homme n’est peut-être pas un animal monogame .

Nous avons encore la plus petite objection de la difficulté d’être sincère avec son (sa) partenaire légitime . Dès le plus jeune âge , apprenons à nos enfants à parler d’eux dans la plus grande vérité .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :