SOC 78 UNE PRISON DONT IL NE DOIT PLUS GUÈRE RESTER DE PIERRES

par Bertrand de Moranville

Voilà que nous cherchons encore les traces de mon passé .
Notre prophétesse avait été mal renseignée lorsqu’on situait notre demeure ancestrale dans le village même de Moranville . Mon papa à la mémoire défaillante ou un camarade farceur ?

Nous nous remettons donc devant la carte par satellite .
Ce dont je suis certain : la proximité de la forêt de Verdun , des villages détruits , d’un ruisseau coulant d’est en ouest , et même de marécages où je n’avais pas le droit d’aller jouer .

La prophétesse cherche donc les ruisseaux . Celui de Noncevaux me frappe . Je jouais au ruisseau en pensant que j’étais Roland de Ronceveaux . C’est donc le long de ce ruisseau qu’il faut chercher . La prophétesse trouve bien des marécages très près de la forêt. Mais non , ce n’était pas aussi près ….
Nous arrivons à un sentier de Mogeville . Oui , je m’en souviens : je disais que mon nom était de Moranville et non de Mogeville , mais que notre « château » était tellement moche qu’on pouvait l ‘appeler « Mocheville » .
Et le village était plus au nord , c’est bien comme ça que je m’en souviens . J’allais jouer avec des enfants de ce village et nous passions à travers tout .
Rue de la Fontaine… Oui, il y avait une jolie fontaine servant aussi de lavoir . Elle était couverte , je m’en souviens .
D’autres noms nous mettent sur la piste :
Le Bois de la Plume …. Je la voulais , cette plume !
L’étang des Crocs …Chez mon grand oncle , on vivait de grosse soupe trempée de pain rassis .  Alors , si je les avais , les crocs !
Quelque chose me rappelle Jeanne d’Arc : Ah oui , le voilà , le bois d’Arc . Si je m’en rappelle : du bois pour faire des arcs !      Et non loin le bois des Dames . Oui, je voulais être le chevalier servant de ces dames .  Par contre Pierreville ne me dit pas grand-chose . Et nous trouvons que s’il y a bien eu un château , il ne pouvait pas être celui de ma famille …

Et Damloup …Ah oui , les dents du loup !

Tout y est , mais il ne doit plus guère rester de pierres de la vieille prison datant de la guerre de cent ans et du corps de logis attenant . Tout cela était déjà tellement vieux il y a plus de 50 ans …

La prophétie a-t-elle volontairement choisi la noblesse la plus pauvre ?

Pour l’illustration , nous attendons que quelqu’un veuille bien envoyer à la prophétesse quelque photo d’époque . Elle peut faire de notre ruine un très beau tableau .

-Bertrand , je t’imagine bien en Roland de Roncevaux pourfendant les Sarrasins de ton bâton . Et tu voulais bien être tué?                                                                                                                                                  -Oui , je me réveillais immédiatement dans la peau d’un autre héros .                                                          -Robin des Bois peut-être . Tu avais trouvé la plume et tu l’avais mise à ton chapeau ! Et tu fabriquais des pièces de monnaie en carton pour remplir les bourses des riches que tu détroussais . Tu te souviens qu’on décalquait l’empreinte des pièces de monnaie avec l’extrémité plate du crayon ?                                 -Il me manquait peut-être ma Jeanne d’Arc . Oui , je l’attendais !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :