MS 81 AIDER LA MÉDECINE SANS S’Y SUBSTITUER

par le docteur Jean du T.

Je vais vous dire que nous pouvons faire beaucoup de bien aux humains (voir même aux animaux) sans du tout se substituer à la médecine .
Nous avons déjà expliqué que nous pouvons guérir de certaines maladies comme la paralysie dans certaines cas , la cécité et la surdité également dans certains cas , notamment lorsqu’elles sont présentes déjà chez le jeune enfant ; et nous pouvons aider des patients fatigués , livrés à la dépression ou aux assuétudes , en leur faisant passer dans le sang les nutriments nécessaires .
Nous provoquons aussi le dégoût de certaines assuétudes tout en éveillant des intérêts plus nobles .
Nous pouvons même remédier plus ou moins complètement à des déficiences du cerveau causées par des traumatismes .
Voilà les principales maladies pour lesquelles nous pouvons intervenir .
Mais il y a également des maladies difficiles à guérir pour lesquelles nous pouvons aider . Ce sont des maladies causées par des virus . Nous pouvons priver ces virus d’une aliment qui leur est indispensable . Il s’agit de faire l’inverse de ce que nous faisons pour que les bons nutriments passent dans le sang .
Nous n’allons pas entrer dans trop de détails mais des chercheurs intéressés pourraient nous questionner par l’intermédiaire de la prophétesse .

N’allez pas pour autant penser que nous voulons nous substituer aux médecins ni même à la pharmacopée .
Mais notre idée est que la médecine doit surtout être préventive . Il y a tant à conseiller pour une bonne santé ; il y a à faire le plus de travail préventif lié à l’éducation , au monde du travail et aussi au monde associatif .
Le médecin nous aidera aussi par le meilleur diagnostic .
Pour ce qui est de la pharmacopée , il faudrait le plus possible partir de ce que nous offre la nature . Il y a tant à tirer des recettes des herboristes en conditionnant ces remèdes de la façon la plus pratique .
Nous l’avons déjà dit : nous pouvons aussi aider vos chercheurs en les conduisant à des plantes que certains animaux choisissent pour se soigner .
Il faudra aussi penser à soigner en fournissant ces nutriments que nous ferons alors aisément entrer dans l’organisme . Il existe déjà des remèdes efficaces pour certains maux très répandus qui sont de l’ordre du nutriment et qui s’avèrent efficaces .
La nature a-t-elle tout prévu pour se soigner ? Cela reste à étudier , mais nous ne sommes pas loin de le penser .
Par exemple nous allons observer les singes pour voir s’ils ingèrent certaines plantes lorsqu’ils sont atteints par des maladies virales .
Il y a aussi un énorme travail à faire concernant l’hygiène et les conditions de vie .
Vraiment , il ne manquera jamais de travail pour ceux qui veulent consacrer leur vie à soigner .

Mais le profit ne devrait jamais être la ligne directrice !

Nous rappelons que les camarades apporteront leur aide lorsqu’on la demandera avec ce pic d’émotion déjà décrit .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :