CR 69 LE CERCLE DES POÈTES RESSUSCITÉS

Robin Williams : – J’ai le grand honneur de vous présenter moi-même ce recueil de bons mots des poètes ressuscités que notre prophétesse a voulu pour me rendre hommage .
J’ ai le plaisir d’apprendre la prophétie dès mon arrivée dans le Monde de la Lumière où je puis déjà m’exprimer par idées , et c’est donc Bertrand qui me traduit .
Oui , j’étais aimé , et je vais l’être encore …

Nous vous présentons un certain nombre de citations . Vous retrouverez ensuite à qui les attribuer .

– Et par le pouvoir d’un mot , je recommence ma vie .

-Et ce jour-là , les feuilles mortes en auront fini de mourir .

-Ils ont la coquille noire , du crêpe autour des cornes…
 Et les deux escargots s’en retournent chez eux . Ils s’en vont très émus , ils s’en vont très heureux…

-Toi l’étranger quand tu mourras , quand le croque-mort t’emportera
 Qu’il te conduise à travers ciel au père éternel

– Eh oui , je sais…

-Adieu , Volodia !

-Oui , mais sans la tendresse , je n’irais pas plus loin ; non non non non , je n’irais pas plus loin .

-Je vis , persiste et signe (car je suis éternel )

-Je peux t’aider si tu veux .
-Oh , j’ai très bien compris !

-Un ami qui revient , c’est bon et ça fait du bien .

-Mais qui donc est de taille à pouvoir m’arrêter ?
 L’ombre s’est faite humaine , aujourd’hui c’est l’été .

-La poésie ne doit pas périr. Car alors, où serait l’espoir du Monde ?

Jacques Prévert : Je voudrais dire que le plus difficile , c’est d’avoir toujours des choses à dire ; et je vais pouvoir enfin les transmettre par notre prophétesse .

Serge Gainsbourg : Oui , si j’en ai , moi aussi , des choses à vous dire ! Je suis parti sans avoir tout dit , comme le chante notre ami Pierre Bachelet .

Bourvil : Oui , je suis le plus content que les amis de la prophétesse soient venus me chercher . J’avais aussi encore bien des choses à vous dire , et je vais même vous dire immédiatement qu’on a vraiment le plus de chance .

Simone Signoret : Nous avons la chance de ne plus dire adieu , mais de pouvoir vous dire qu’il n’y a pas d’adieux , mais des au revoir .
La prophétesse me dit que c’est un grand moment d’émotion que les retrouvailles avec Volodia qui n’a pas le droit de parler .  Et de penser à ce qui lui est sans doute arrivé plus tard…
Quand j’ai écrit cela , je pensais qu’on ne se retrouvait pas . Mais voilà , nous avons l’immense bonheur de retrouver ici ceux que nous aimons .

Jean Gabin : Je vais le dire que je veux me retrouver auprès de Madame Signoret comme dans le film « Le Chat » . Oui , c’est bien le message que nous avons voulu transmettre : Parlez-vous ! Et j’ai le plaisir de lire ce message dans la prophétie .
Ce que je sais maintenant , et que je pressentais quand j’étais parmi les hommes , c’est qu’on va vivre ici avec tous ceux qu’on a aimés et je veux aussi vous dire que le premier mot est que vous devez tous le savoir .
Jacques Brel : Je vais vous dire que je savais avoir été cité par la prophétesse . Elle aime chanter cette chanson d’une fille qui danse sur la place , et chanter en dansant et en tapant dans ses mains en pensant qu’elle est cette fille , et que malheureusement les gens ferment les carreaux et se bouchent les oreilles . Mais elle va se rendre compte qu’en réalité beaucoup de gens , bien plus qu’elle ne peut se l’imaginer , nous lisent .

Georges Brassens : Finalement , où ma dépouille repose , cela a si peu d’importance . Car ce que j’ai espéré sans trop oser le dire , ce sont ces merveilleuses retrouvailles ici .

A. de St Exupéry :  Je vais le dire que peu importe où se trouve mon corps et les restes de mon avion ; car si je suis le poète le plus disparu , je suis aussi le plus présent et je vais le dire que j’ai la chance de suivre la prophétie depuis quelque temps déjà .
L. S. Senghor : Le premier mot est que je suis le plus touché d’être appelé à m’exprimer par la plume de la prophétesse . Il y a tellement à protéger notre pauvre monde, et nous voulons faire tout ce que nous pouvons pour aider les hommes .
Je pense que j’aurai encore à m’exprimer .

Paul Eluard :   La prophétesse écrit mon nom , et me le fait remarquer avec un certain sens de l’à-propos .
Je vais le dire  que je me souviens qu’elle a présenté mon poème « Liberté » avec des camarades à l’école .  J’avais déjà été mis au courant de la prophétie .  Oui , je fais donc partie de l’équipe de ceux qui y travaillent depuis un bout de temps déjà .  Je vois l’émotion de notre prophétesse en recevant ces mots .  Aussi je vais lui dire qu’elle n’aura peut-être pas la renommée d’un écrivain , et qu’elle sera toujours la plus humble . Mais comme nous le disons depuis le début des communications , ce n’est pas la prophétesse qui compte mais la prophétie .
Et donc nous le disons à la presse : c’est de la prophétie que nous attendons que vous parliez , non de notre prophétesse .

Pierre Bachelet : Je vais dire que j’étais présent lorsque notre prophétesse a proposé ma chanson « yé yé les Tambours » pour la manifestation « Tambours pour la paix » dans sa ville . Elle n’a pas été retenue car plus assez à la mode . Mais j’ai eu le plaisir de l’entendre chanter par des enfants dans une école , car la prophétesse avait prêté le disque à son directeur . Je peux le dire qu’il l’ont même interprétée en spectacle et que j’y étais également . Ce directeur  suit aujourd’hui notre prophétie et c’est pour lui aussi que je transmets ce message .

Jean Ferrat : Le premier mot est vraiment que lorsque j’ai écrit et chanté « Nuit et Brouillard » beaucoup de personnes n’avaient guère entendu parler de l’holocauste . Et je vais dire que j’ai entendu notre prophétesse le dire , qu’avant ma chanson on n’en parlait guère .

Le dernier mot sera celui de la prophétesse : Nous allons faire pleurer dans les chaumières .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :