CR 12 UN ARC EN CIEL

C’est pour vous mes amis que j’écris sur velours
Des mots qui veulent sonner juste au creux de vos oreilles
Dire d’abord cette merveille qu’est notre amour
Quand l’iris de vos yeux brille comme arc-en-ciel

C’est pour vous que j’apprends ce qu’il y a de mieux
Que j’entends les leçons de mes maîtres fidèles
Paroles et bons mots , chemins , rondes et jeux
Couleur joie, couleur rire, et couleur d’arc-en-ciel

Sur mes toiles je peins le cyan dans mes ciels
L’eau qui prend en dansant les reflets de soleil
Sur la berge vert tendre un éclat vif m’appelle
C’est la plume d’oiseau couleur de l’arc-en-ciel

J’ai des mots pour créer et des chansons pour peindre
Des huiles pour rêver des plages les plus belles
L’or rouge et le feu bleu quand l’astre va s’éteindre
L’encre pour les conter a teinte d’arc-en-ciel

Vincent par touches rondes a brossé sans pareil
Des lumières si vraies qu’il s’est coupé l’oreille
Devenu fou d’avoir pris trop près le soleil
En tombant a-t-il vu se tendre l’arc-en-ciel ?

Pablo, Emile ou Paul, Kandinsky ou Monet
Souvent un livre d’art feuilleté m’émerveille
7 couleurs déclinées du rouge au violet
En nos âmes vos oeuvres écrivent l’arc-en-ciel

Mes pommettes qui rient ont-elles sang de bretonne
J’éclabousse l’eau vive en sirène boraine
Enfant de nulle part suis-je indienne ou laponne
Je trouve mon pays sous un bel arc-en-ciel

Sully les a chantés : bleus, noirs, verts, tous les yeux
D’ici ou de là-bas, les hommes sont pareils
De la Chine au Chili, brun ou blond, jeune ou vieux
Des milliards de fourmis unies par l’arc-en-ciel

On dit que des trompettes abattirent les murs
D’une terre sacrée où coulent lait et miel
Mais amer est le jus de leurs oranges mûres
Si ne sont partagés ni Dieu, ni l’arc-en-ciel

Le gazon rétrécit dans l’ombre de nos villes
On n’entend que moteurs, klaxons dès le réveil
La mode et les restos, enseignes mercantiles
Elus, laissez courir l’enfant sous l’arc-en-ciel

A vous tous les puissants, tous les grands de la terre,
Signez vite un traité de paix universelle
Détruisez en accord l’arsenal militaire
Etendez d’est en ouest un immense arc-en-ciel

Viendra-t-il le matin ou la blanche colombe
Apportera l’espoir d’un bonheur éternel
Verrons-nous le grand jour où sortis des décombres
Tous les enfants dessineront un arc-en-ciel

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :