PH 107 LA BIBLE RÉPOND-ELLE AUX QUESTIONS ?

PH 107M. ( toujours sur terre et parlant avec nous par télépathie – Et s’il vous est difficile de le croire faute de témoignage , demandez à l’oracle si c’est vrai!)
-Y a-t-il une différence entre « Le Premier Mot » et ce qui est dans la bible ?

Jona 2.2 « Et Yonah médite vers Yahweh son Dieu depuis les entrailles du poisson »

Cl. : – On peut se tourner vers le surnaturel depuis les endroits les plus difficiles .
M . : – Oui , mais on aurait pu prendre n’importe quel extrait .
Oncle Paulin : – Oui , essayons d’en trouver un autre !

Tobit 3.5 « Nous avons dit non à tes préceptes . Nous n’avons pas marché dans le vrai devant Toi »

Cl. : – Le premier mot , c’est d’accepter la sagesse de ceux qui nous parlent de l’au-delà , ceux qui ont le niveau pour le faire dans la sagesse .
M. :- Rien à voir avec la question .

Apoc. 7.9
« Voici une foule immense , de toutes nations et tribus , de tous peuples et langues »

M. :- On ne peut probablement pas trouver dans le texte biblique meilleurs réponses à ma question , car effectivement on ne peut pas encore y parler de ce que nous allons amener .
Oncle Paulin : Nous apportons quelque chose qui n’a jamais été apporté .
M . : – La question était difficile pour chercher une réponse dans la bible . J’en pose une autre .

Pourquoi est-ce si difficile d’arriver à témoigner ?

Eph . 4.3

« Veillez à préserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix »

O P :– La paix doit être d’abord en chacun , avant de pouvoir unir .
M . : – Je n’ai pas trouvé la paix en moi et je m’en rends compte .
Cl . :- Je voudrais poser la question : Faut-il en chercher la responsabilité en soi-même , ou en l’influence d’esprits qui n’ont pas encore trouvé le chemin de la Lumière ? Nous savons qu’ils profitent de toute faille en nous et augmentent alors la difficulté . M. a observé que s’il est déloyal , la difficulté augmente . Etait-ce connu de Jésus , ou Paul , ou un prophète … ?
OP :– Nous allons dire qu’il faut vraiment aplanir tout ce qui fait difficulté en soi pour ne pas prendre le risque de se mettre sous leur emprise .
M . : – qu’ai-je encore comme difficulté qui leur donne prise ? Je ne vois qu’une solution : une thérapie progressive qui pourrait apaiser ce qui m’est arrivé quand j’étais enfant .
Guy :– Oui , une thérapie comportementale me semble indiquée car nous avons vraiment tout analysé .
Cl. :- Genre « Je suis timide mais je me soigne … »

Job 3. 2à8 : La nuit remplace le jour parce qu’on invoque le Léviathan (monstre du chaos primitif – mythologie phénicienne , représenté sous forme de serpent )

Cl .- Nous pouvons le constater  , mais cela ne va pas aider un ami qui depuis l’enfance s’est mis en retrait à cause d’une agression . Je ne vois que l’idée de Guy .
Guy : on peut le dire qu’il faut s’en prendre aux difficultés , oui , à nos failles , par une méthode qui a été éprouvée , et je veux parler de méthode psycho-thérapeutique .
Cl. :- Je prends un autre exemple . Une personne ne pourrait accepter notre langage parce que l’essentiel pour elle est de gagner suffisamment d’argent . Cela l’empêche vraiment d’adhérer à notre combat qu’on peut qualifier de « Robin des Bois » . Que suggérer dans ce cas ? La bible nous présente-t-elle une réponse ?
O.P. – Oui bien sûr , les oiseaux du ciel et les lys des champs .
Cl. -Nous pourrions traduire par une meilleure harmonie avec la nature…

On nous propose un autre passage

Jonas 2 . 6 « Elles m’entourent les eaux jusqu’à la gorge …algues…verrous …mais de la destruction tu fais remonter ma vie Yahweh mon Dieu , ma prière va vers toi… »

Cl. : – Notre ami aurait -il à demander l’aide de son guide , de nos amis de l’au-delà , des sages , des camarades proches de la Lumière ?
M. :- Oui , Clothilde dit que je dois le demander . Je n’ai jamais pensé à cela . Oui , le demander avec émotion . Trouver un beau texte qui me touche …
Cl. :-C’est vrai qu’on a l’impression d’être lavé quand on a ressenti un paroxysme d’émotion , ou plusieurs c’est encore mieux .
Mais va-t-on résoudre des questions économiques de cette façon ?
Bertrand :- Nous voulons oeuvrer pour un monde où chacun trouvera un travail qui permettra de vivre dans la première félicité .
Un ami qui cherche à aider le monde : – Si le moyen est de demander avec les émotions , il faut vraiment le répandre .
Cl. : – Est-ce que la personne qui demandera avec sincérité et émotion un monde plus juste pourra aussi mettre de l’ordre autour d’elle ?
Le même ami  : – Je vais dire qu’elle aura une autre philosophie .
Cl. : – Pratiquement , elle partira moins en voyage , retrouvera le plaisir du vélo , prendra du bon temps avec ses voisins , investira différemment , parlera plus avec ses enfants …
Le même ami : – Se parler ! Voilà qui aide à résoudre beaucoup de difficultés . Pensons à la méthode d’analyse entre personnes qui désirent s’apporter de l’aide mutuellement .
Cl. : – Je pense que notre ami M . est sur la bonne voie car il aime aller au fond des choses .

Conclusion : nous avons pu travailler avec la bible , mais un bon gros bouquin pris au hasard dans la bibliothèque permet un travail plus aisé .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :