MS 120 DANSEZ FUTURES MAMANS ! DANSEZ , ENFANTS !

MS 119Par Jean du Tintie , le Dr Deloof

Je vous l’ai déjà dit . J’ai mis la prophétesse au monde sur la table de la pièce où l’on vendait les produits fermiers , chez ses grands-parents . 2e naissance sans difficulté . Nous avions une jeune femme qui avait toujours beaucoup bougé . Elle était la première pour danser avec ses amies . Voilà qu’elle était de bonne humeur et qu’elle a tenu à ce que ses enfants bougent eux aussi . « Un galopin , ça galope  » dira notre prophétesse . C’est qu’elle a couru avec les garçons , vu qu’elle avait deux frères . Mais ce n’était pas le cas pour bien des fillettes , dit-elle . Elles devaient le plus souvent rester à la maison , surtout pour travailler lorsqu’elles étaient filles d’exploitants agricoles .
Voilà qu’elle rendait bien des services , elle aussi . Elle en garde cette façon de ne pouvoir rester inactive . Mais elle goûtait à la liberté , et veut que tous les enfants en apprécient la joie .
Voilà que les temps ont changé , et que nous allons vraiment nous donner le plus de travail pour que les enfants jouent , s’ébattent , courent , dansent .
Revenons à cette naissance sans difficulté . Nous avons déjà titré « La danse des futures mamans » .
Il y a bien plus de difficulté en obstétrique aujourd’hui à cause du fait que beaucoup de jeunes filles passent beaucoup de temps sur les chaises des écoles . Aussi il ne faut pas perdre un instant de leur temps de récréation . Nous voulons voir les jeunes filles danser à chaque moment de loisir .
Les difficultés de naissance causent trop souvent de graves handicaps .
Voilà un sujet que notre prophétesse connaît aussi , ayant aidé à des séances d’exercices un enfant handicapé moteur cérébral .
Elle voyait récemment cet autre enfant dans les bras de son papa , car la voiturette ne pouvait gagner l’étage de la librairie où le cadet avait choisi un livre .
-Ne pouvez-vous faire quelque chose pour lui , nous demande-t-elle ?
Hélas , nous n’avons pas la capacité d’intervenir pour réparer ces lésions . Nous ne voyons que la combinaison bionique pour l’aider , mais cela coûte très cher . Là nous pouvons aider . Si les parents ne savent pas comment , qu’ils le demandent à notre prophétesse , ou à des personnes qui le savent déjà . Ainsi une dame qui se démenait pour la construction d’une classe pré-primaire dans une localité du Congo a eu la somme désirée en faisant ce que la prophétesse lui a dit .

Voilà que nous voulons revenir à ce que nous avons dit de cette joyeuse jeune fille . Elle est aujourd’hui la vieille dame toujours alerte que tous veulent rencontrer lorsqu’ils se promènent dans ce hameau où notre prophétesse a tant galopé .
Et notre prophétesse est , elle , toujours espiègle , surtout lorsqu’elle se promène à trottinette . Ne va-t-t-elle pas faire de la « trottinette méditative » dans la collégiale . Ça doit bien rouler , se dit-elle ! Et ne suis-je pas la prophétesse de la joie ?
Et notre troisième âme sœur qui vient de réussir un coup de maître fronce les sourcils mais « rit dans sa barbe » !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :