COM 156 YOUPEE YOUP !

COM 156A la demande de Michel – eh oui – j’espère bien que c’est le vrai maintenant –

Bon , il faut que je vous dise que je suis allée le voir – les voix s’y étaient toujours opposées – mais mon mari me disait que la seule façon d’éclaircir la question était d’y aller  –  Je suis revenue en disant que la situation , loin de s’éclaircir , n’avait fait que se compliquer , mais que somme toute cela ne s’était pas si mal passé …
Situation encore plus compliquée , car il me semble qu’on en faisait deux en un , celui que j’ai alors appelé « archange » , voulant être triomphateur du mal , et celui dont je me souvenais car il n’était pas bien loin , quand nous vivions encore l’un et l’autre chez nos parents .

A propos , j’apprends aussi que Gérard n’a pas vécu dans notre localité . On avait jugé bon de le situer à mi-chemin entre Michel et moi . Et maintenant j’entends qu’il n’en était rien , qu’il avait juste vu l’article du « SOIR » quand j’avais été primée pour mes poèmes , et qu’il avait « entendu » qu’il s’agissait de celle dont on lui parlait . Voilà que Gérard ne m’a donc vue réellement que peu avant sa maladie et son décès .

Il faut vous dire aussi qu’il y a quelque chose qu’ils ne peuvent absolument jamais faire , dans les communications , c’est dire qu’un autre prend la main et ment en se faisant passer pour la personne que je crois entendre .

Donc le vrai Michel qui aurait maintenant accepté la télépathie me demande une conversation à bâtons rompus , et je lui raconte entre autres l’anecdote que voici et qu’il m’a demandé de vous conter .

C’était à la naissance de mon 2e enfant : divorce annoncé , situation difficile . J’en parle à la maternité , demandant si on peut m’aider . Le père de mes enfants a la bonne idée de m’apporter quelques livres , dont « La Vie après la vie » (je l’écris à ma manière) du Dr Moody . J’ai l’impression que le ciel l’avait guidé dans son choix .
Aussi , lorsque le médecin passe , plutôt que de parler de ce qui ne va pas , il s’intéresse à ce que je lis et nous en parlons . Et il me raconte cette anecdote :
– « Je faisais une intervention . Ma patiente était sous anesthésie générale . Voilà qu’à un moment j’ai eu des problèmes instrumentaux . J’ai dû être stressé . Lorsque ma patiente s’est réveillée , elle m’a raconté ce qui s’était passé , et même ce que j’avais pensé . »

Voilà ! . Je dois admettre que ce médecin , tout en prenant la tangente , a fait ce qu’il fallait pour m’aider dans la situation difficile que je vivais ; Le livre du Dr Moody était ma première découverte , à 30 ans , de cet autre monde . La religion auparavant ne m’en avait rien appris .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :