MS 145 POUR NOS ENFANTS

MS 145par le premier camarade

On a le premier rôle pour empêcher de faire aux enfants des gestes qu’on ne doit jamais leur faire . Nous avons le possibilité d’arrêter la main , de faire perdre les moyens à l’abuseur .

Encore faut-il qu’on ait fait une demande pour cet enfant , et qu’on envoie les ondes nécessaires .

Voilà que nous avons une proposition pour aider tout enfant en difficulté ou en danger . Constituer autour de cet enfant un groupe de soutien . Tout ce qui pourra être organisé avec des pics de joie le sera en faveur de l’enfant , avec lui ou sans lui .

Tout enfant en difficulté scolaire , ou avec un handicap , des difficultés de comportement mérite d’être aidé . Les ondes propulsées pourront être utilisées pour des connections de neurones ou autres soins , et pour empêcher de lui faire du tort .

Des personnes de ce groupe de soutien parleront aux parents , avec le plus de psychologie , en s’aidant de la méthode du renvoi de l’idée , pour qu’ils soient conscients de la façon de protéger leur enfant . Cela sans jamais pointer de doigt accusateur .

La méthode de renvoi de l’idée s’utilisera aussi dans les conversations avec l’enfant , que ce soit avec ses parents ou les personnes qui cherchent à l’aider . Rappelez-vous la méthode Gordon .

Voilà que nous voulons revenir sur les meilleurs moyens à utiliser tout au long du parcours scolaire : des projets suscitant l’enthousiasme .

Je suis en colère , dit la prophétesse . Je sais ce qu’en bave une institutrice qui a dans sa classe ces enfants qui ont subi ces gestes . Rare est la classe sans 2 ou 3 de ces enfants , quand ce n’est pas beaucoup plus . Comment mettre ne place une méthode de projets alors que des enfants ne se comportent que sauvagement ?

Je suis en colère , dit-elle , contre un corps médical qui refuse de prendre le problème à bras le corps . Mais ne faut-il pas nous adresser aux autorités ?

Je suis en colère aussi , dit-elle , quand j’entends qu’un étudiant sur 6 en 1e année de médecine est en burn-out .  Ce sont ces étudiants qui , ayant fait les efforts imposés , seront ces médecins qui nous répondront : – Je suis un scientifique ; ce que vous me dites ne m’intéresse pas .   Ce sont eux qui prescriront de fortes doses de psychotiques plutôt que la cure de joie .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :