SOC 225 PETIT BRICOLEUR DEVIENDRA BON INGÉNIEUR

Je suis le premier de ceux qui n’ont pas encore pris la bonne voie à m’être consacré , dans ce niveau ou l’acuité de regard est sans pareil , à la façon d’enseigner aux enfants .
J’étais convaincu que ma vie sur terre aurait été bien meilleure si mon éducation avait été plus adaptée .

Voilà ce que j’ai trouvé qui m’a vraiment plus : c’est une petite école au Portugal où , au moins une heure par jour , les enfants construisent librement avec des matériaux basiques . Ils ont du carton (comme celui des pizza , céréales) , de la colle blanche , du papier collant ; et aussi pour ceux qui préfèrent tissu , fil à tricoter . Parfois quelque matériau de récupération supplémentaire sera apporté selon besoin . Les outils sont aussi basiques : outils de l’écolier , ciseaux , pinces , matériel pour coudre , tricoter , crocheter .
C’est librement que l’enfant choisit ce qu’il veut construire , le plus souvent en groupes de quelques uns . Même pour le tissu ils peuvent se mettre ensemble .
Voilà que l’enseignant aura à aider pour réaliser un objet qui sera assez construit pour rester entier et même pouvoir être manipulé s’il s’agit d’animaux ou personnages en tissu , tricot ou crochet , où les bases sont expliquées .
On a à construire tout soi-même , et donc on ne récupère pas des boîtes et rouleaux de carton .
Selon la construction , quelques astuces seront expliquées , mais le minimum .
Les enfants savent parler sans perturber l’ensemble d’un classe d’une trentaine .
Le plus d’enfants deviennent de cette façon très ingénieux . On les voit par la suite choisir des filières qui les mèneront vers des métiers techniques ou scientifiques .
Il y a tout de même des choix liés au sexe , mais on peut voir des filles allant vers des métiers comme l’électricité , la plomberie … et quelques garçons choisissent les travaux traditionnellement féminins .
Il n’est pas obligatoire de faire cette activité . On peut prendre un livre . Mais là-bas la plupart des enfants préfèrent construire .

– Le plus de travail sera certainement de tout remettre en ordre , nous dit une correspondante.
– Ils savent ranger . Il y a des étagères pour le matériel et aussi pour les constructions réalisées .
-Y : J’ai déjà dit avoir travaillé dans une école Decroly . Il y avait effectivement une heure par jour consacrée à de tels travaux , le plus souvent en fin d’après-midi . Les enfants en acquéraient de l’ingéniosité , de la précision . Ils étaient calmes .
– Pr : Voulez-vous maintenant continuer dans cette branche , soutenir de tels projets pédagogiques ?
– J’espère me consacrer à cela et je souhaite que cet article soit le point de départ de cette pédagogie dans beaucoup de classes du fondamental .
– Pr : Jamais de papier dit mâché , papier encollé ?
– Ces bricolages font l’objet d’activités à part , sans déroger à l’heure de construction libre .
– Y : Quand j’étais à l’école Decroly , s’il y avait un autre bricolage , on ne faisait pas ces constructions libres .
Le papier encollé pouvait être utilisé à la consolidation des constructions . Les enfants acquéraient plus de minutie qu’ils n’en avaient pour les bricolages dirigés comme on fait le plus souvent .

– Archange : dans mon métier de thérapeute , j’aurais pu aussi utiliser la construction en carton ou tissu pour faciliter l’expression de ce que l’enfant avait sur le coeur .

Votre prophétesse , elle , à 10 ans , aimait fabriquer des vêtements de poupée .

soc-225

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :