O 18 CETTE MERVEILLE QU’EST LA VIE

par le passionné

Nous avons à reparler d’évolution .

Certains de nos aspirants ont pu observer ce que nous pouvons appeler « âme » de certains animaux . C’est au moment où une mère est tuée et qu’elle ne peut plus venir près de ses petits pour pourvoir à leurs besoins que cette âme ne monte pas rapidement . Ce fut observé chez des mammifères comme l’éléphant , le dauphin mais aussi chez des oiseaux .

Notre conjecture est que ce groupe d’ondes constituant l’âme existe dès la vie animale .

Nous allons vous faire connaître le plus beau de l’évolution : la vie qui se poursuit , passant d’un monde fait essentiellement d’atomes au monde ondulatoire .

Vous connaissez déjà les mouvements des électrons autour du noyau . C’est là la seule comparaison avec les ondes de l’au-delà qui sont tellement instables et insaisissables que même ceux d’entre nous passionnés par leur étude ne peuvent en capter les caractéristiques . Tout juste peut-on les situer dans des intervalles et ce fut fait il y a un certain temps déjà . La plupart d’entre nous ne peuvent même pas les voir .

Voilà qui est tout à fait à l’opposé de thèses de création que l’on cherche à entretenir pour endormir les esprits des hommes .

Personnellement je ne pense même pas qu’un intelligence supérieure ait d’abord réfléchi à tout cela . C’est l’évolution , il ne faut pas le dire autrement . Et de toute façon , si elle existe , cette intelligence , nous craignons bien de ne jamais la rencontrer sans nous y fondre .

Certaines personnes peuvent voir le défunt s’éloigner de son corps . Nous pouvons comparer à un papillon laissant son enveloppe . Cette image est rendue visible par un camarade qui veut apaiser la peine d’une personne ayant accompagné jusqu’au bout une personne qui lui était chère .

C’est surtout dans le cas où la personne qui décède n’a pas sombré dans le coma et veut elle-même dire au-revoir avant de monter .

– N’est-ce pas fabuleux , demande la prophétesse à son mari ?

– Je n’ai pas besoin de cela pour trouver que la vie est fabuleuse , répond notre passionné de biologie .

Soit , mais pour nous , elle l’est encore bien plus .

Quand j’ai perdu mon chien , nous dit un correspondant , je l’ai vu qui s’en allait tout doucement . On voyait qu’il n’avait pas envie de me quitter .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :