COM 198 UN BILLET DE MONSIEUR EDMOND LEBURTON

– Je voudrais demander au pays que j’ai gouverné de prendre ce qu’on appelle « le taureau par les cornes » car je ne vois jamais le plus de bien .
On doit avoir le plus de réflexions au sujet de ce que notre société peut faire pour ne plus toujours parler de crise .
Je reviendrai peut-être vous parler si la personne qui écrit n’a pas réussi à le dire à sa façon .

Appelons Mme Lizin
– Je veux demander que l’on soit attentif à ce que l’on subit comme influences .
J’en étais déjà assez consciente et cela me donnait quelques frayeurs .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :