CR 318 C’EST AU PIED DU MUR QU’ON RECONNAÎT LE MAÇON -JEU

Un jeu qui sera certainement apprécié par sa « jolie maman » préférée

A C’est à son arc , mais aussi à sa plume au chapeau , réclame notre Bertrand , » sur Nottingham » par sa maman , que l’on reconnaît Robin des Bois
B C’est à ses bêtises que l’on reconnaît la vilaine fille
C C’est à sa coupe de cheveux et à sa raie au milieu que l’on reconnaît Mathieu et c’est au costume qui va si bien sur un gars si mal foutu que l’on reconnaît la bonne couturière .
D C’est au joli bruit des cloches de l’église de son quartier que l’on sait que l’on a chez soi une dame digne .
E C’est à son élégance ….
F C’est à ses farces …
G C’est à la gaieté des participants que l’on reconnaît l’un de nos groupes
H C’est à son hurlement que l’on reconnaît le loup
I C’est à ses idées qu’on reconnaît notre animatrice
J C’est à l’arrivée de son chien « Joie » qu’on sait que notre psy arrive
K C’est parce qu’elle se plaint toujours de ses kilos en trop qu’on peut reprocher à notre vilaine fille d’avoir mangé trop de chocolats
L C’est à sa lenteur de limaçon qu’on sait que Michel nous prépare un piège
M C’est parce qu’elle est la plus grande magicienne qu’on fait le plus d’ennuis à notre sorcière bien-aimée
N Comme Pinocchio , c’est à votre nez qu’on voit que vous avez menti
O C’est aux bonnes occasions qu’on reconnaît notre meilleur brocanteur (Donné par Victor Lanoux)
P C’est à sa façon particulièrement courte de dire le benedicite qu’on reconnaît notre oncle Paulin
Q C’est à son amour et non à sa bosse qu’on reconnaît Quasimodo
R C’est à leur intérêt pour nos œuvres sociales qu’on reconnaît les membres de notre famille royale
S C’est l’hirondelle qui fait le printemps de notre ami Michel Serrault
T C’est toujours avec son pendule que vous trouverez le professeur Tournesol , quand Agnès s’essaie à la baguette de sourcier
U C’est à la beauté de l’univers qu’on reconnaît la grandeur du créateur , ont prétendu les religieux quand ils n’avaient que cela pour essayer de vous convaincre
V C’est à ce qu’elle joue en rue avec une baguette qu’on reconnaît la plus vilaine fille , nous dit Philippe
W C’est aux railleries des français qu’on reconnaît les bons wallons
X C’est parce que nous passons sur ce sujet qu’on reconnaît notre pudibonderie
Y C’est aux « Y’a qu’à » et aux « y’a qu’à pas » qu’on reconnaît les conseilleurs
Z C’est au zéro que vous nous octroyez que nous reconnaissons la qualité de notre article

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :