SOC 303 LE MYTHE DU BON SAUVAGE

Nous avons souvent maintenant à intervenir auprès de personnes encore proches de leur culture ancestrale , et cela sans avoir la nécessité de faire intervenir les forces de l’ordre , alors que nos camarades ont reçu un appel à l’aide d’une personne en détresse .

Nous vous avons déjà parlé de ce chasseur d’un village éloigné d’une dizaine de km , se trouvant sur un lieu sacré où sont enterrés les ancêtres . Nous les avons amenés à comparer leurs usages : chants , danses , soins … Ils ont pu devenir amis alors que cela aurait pu être une issue où la violence l’aurait emporté .

Nous vous parlerons de deux enlèvements de jeunes filles en régions de désert .
La première fois , nous avons compris qu’elle n’était pas la bonne personne pour son ravisseur .
Nous l’avons endormi . Elle a pu s’enfuir et retrouver son chemin . Nous le lui avons montré cette fois , non pas en lui faisant fabriquer un pendule , mais par un autre moyen : lui faire « sauter aux yeux » un objet vers lequel aller .
Quant à lui , nous lui avons montré dans son rêve quelle était la bonne personne pour lui .

La deuxième fois , c’était bien la bonne personne enlevée , et elle a été rassurée en voyant ce jeune homme avec lequel elle avait dansé lors d’une fête . Nous avons fait comprendre au jeune homme que le meilleur accueil devait être fait lorsqu’il la présenterait aux siens . C’est bien ce qui s’est passé : on a fait une fête à l’adoption de la nouvelle venue .

Nous découvrons aussi un récit où une journaliste invitée à une réception avec des aborigènes en Australie se voit emmenée à 4 heures de route , est invitée à ôter ses vêtements à l’occidentale pour revêtir une tunique en tissu grossier ; et tout ce qu’elle a est jeté au feu .
Nous n’avons pas lu plus loin encore et nous avons déjà l’idée que l’expérience va être positive si elle a fait l’objet d’un livre . N’empêche , voilà une pratique bien agressive !

Et nous avons encore un appel de détresse provenant de la jungle de Sumatra . Un homme doit servir de guide à une personne voulant y aller en exploration . Mais ceux de sa tribu ne sont pas d’accord car on veut sans doute encore piller leur forêt . Ils capturent le guide et veulent le tuer . Nous les faisons d’abord dialoguer : Que savons-nous des intentions de l’explorateur ? Comment être sûrs ? Reposons-nous d’abord un peu . Et dans leur sommeil , les camarades leur montrent qu’ils peuvent obtenir les réponses de leurs ancêtres à l’aide du pendule . Et en fait , nous entendons que l’explorateur ne leur veut que du bien .

Non , nous ne croyons pas au mythe du bon sauvage . L’agressivité peut être présente . Le meilleur moyen pour la tempérer est certainement d’appeler à l’aide ses ancêtres .

Bien et mal ont toujours été présents dans notre humanité . Les écritures sont là pour l’attester .

Nous partons , il y a 6 ans , avec un pourcentage de 49 pour le bien . Nous sommes aujourd’hui à 54 , et faisons tout pour élever le niveau moral et donc ce chiffre .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :