EC 125 LA DOUCEUR DES VERS À SOIE

Voilà que nous avons encore à nous intéresser à ce qu’on peut appeler « prédation » surtout par les hommes .
Voilà que nous pouvons examiner des cas où des violences graves , le plus souvent viols et meurtres , sont liés à l’élevage et l’abattage des animaux .
Nous avions raconté le cas d’un homme devenu meurtrier en série après avoir abattu le plus maladroitement ce cochon qu’il avait élevé et pris en affection .
Et voilà que nous rencontrons pas mal de cas où celui qui élève et doit tuer devient brutal .
Et quand l’épouse ne peut plus supporter une pénétration qui lui fait mal , c’est le plus souvent sur des enfants que cela se reporte .
Les conséquences, nous en avons déjà parlé quelques fois . Maladies et handicaps en résultent .
La consommation régulière et exagérée de boissons alcoolisées a encore augmenté cela , et même par des femmes .

Voyons-nous des moyens de diminuer l’élevage et l’abattage ?
Nous faisons souvent la promotion de l’élevage des larves afin de fournir les protéines .
Nous voilà touchés par un reportage où l’on voit un fermier suisse ayant opéré une reconversion dans la sériciculture . Nous le voyons parler de ces petites créatures avec poésie . Nous l’entendons expliquer combien il est étonnant , après n’avoir connu que les tracteurs , de manipuler avec douceur cocons et écheveaux .
Peut-être va-t-il réfléchir au meilleur moyen de tuer les chrysalides . Nous ne sommes pas sûrs que la méthode à l’aide d’un four soit la meilleure . Nous pensons à l’électrocution mais il nous faut faire des essais .

Nous pensons avoir le devoir de faire progresser les humains . Passer de la brutalité de l’élevage d’animaux à la manipulation en douceur de ces insectes nous paraît un moyen de rendre l’homme meilleur , de le détourner de la brutalité et de la prédation .
Nous l’avons dit , nous réserverions l’élevage aux pentes herbues trop difficiles pour les véhicules , car les produits laitiers sont encore utiles . Nous avons dit aussi que nous laisserons le veau à sa mère autant qu’il le faut .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :