MS 196 COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

Voilà la question que des personnes se posent en apprenant ce qui provoque le handicap :  toucher l’enfant , lui faire ce qu’on ne devrait jamais lui faire .
Nous avions déjà eu le cas d’un homme s’introduisant dans la chambre de l’enfant par la fenêtre ouverte à l’arrière . Et celui de cet homme s’occupant des vannes de chauffage , au Canada .
Nous avons eu aussi une petite fille jouant à l’arrière de sa maison sans être surveillée . Un promeneur en passant lui faisait ce qu’il ne faut pas . Elle est restée de petite taille et n’a jamais pu ni apprendre , ni travailler . Elle fut placée , mais malheureusement dans cette institution , il y avait aussi des prédateurs sexuels .
Il y a des jeunes dans des institutions très bien tenues qui ne progressent pas car ils rentrent chez eux le soir , ou le WE , ou pour les vacances . Et un proche abuseur fait toujours ce qu’il ne faut pas .
Nous avons eu des cas de grands frères , cousins , ou sœurs même ayant elles-mêmes subi un prédateur sexuel , lui-même l’ayant subi d’un prêtre . Nous observons la répercussion sur plusieurs générations .
Nous observons qu’il y avait le plus de silence afin de protéger les familles .
Alain qui nous émouvait tant n’a pu survivre à la maman qu’il chérissait . Mais il n’est pas avec elle au ciel . Il observe de là-haut la compagne d’institut qui le rejoindra un jour .
Et voilà qu’on nous interroge encore :  »  Nous nous sommes bien parlé , ma femme et moi . Aucun des deux n’a pu le faire . » Alors nous découvrons qu’un homme s’introduisait dans leur bungalow par la porte arrière et gagnait la chambre de l’enfant alors que la maman était à sa machine à tricoter . L’homme en était à sa deuxième prédation , les deux enfants étant devenus handicapés . Il se disait : ce n’est pas grave , l’enfant est tout de même handicapé . Il n’avait pas réalisé que c’était à cause de lui .
Nous avons une autre personne qui nous dit : dès qu’on m’a dit de ne plus faire cela , que cela rendrait l’enfant handicapé , j’ai immédiatement cessé .
Nous avons eu des cas d’un parent usant de son autorité pour que les deux enfants jouent sexuellement en sa présence .

Il y a la plus grande carence du côté des médecins . Beaucoup ne l’ont pas appris . Et pourtant , écoutons Jean qui était jeune médecin avant la guerre 40-45 :
– Je mettais en garde dès que je constatais le premier symptôme : la tête qui n’était pas tenue fermement .
Guy nous dit la même chose .
Mais ces enfants ne sont le plus souvent pas présentés à la consultation .
Allons chez un médecin de l’ONE :
– Oui , je constate de temps en temps cela . Alors je fais ce qu’il faut . Je pose des questions : Est-ce qu’il y a de l’alcool chez un des parents ? Je me demande s’il y a des mesures à prendre . Face au déni je retire l’enfant . Je ne veux pas qu’il grandisse avec des parents qui font cela .
J’interroge un autre médecin : « Oui , j’ai vu un enfant agité . Non , précédement , je n’ai pas vu qu’il ne tenait pas bien sa tête . Non , je n’avais pas la connaissance de ce symptôme , et l’infirmière de l’ONE non plus . »-
Un autre médecin : « Il était devenu un enfant qu’on voyait différent . On se doutait ….  Oui , on en a vu beaucoup ainsi ….»
Toute institutrice , tout instituteur le dira : dans chaque classe , il y a toujours 1 ou 2 enfants qui ne vont pas bien . Tantôt agités , tantôt au contraire ne faisant pas grand-chose .
Il faut le dire : c’est ingérable . Et on accuse l’enseignant de ne pas bien faire son travail !
C’est parfois la moitié de la classe , quand ce n’est pas la classe entière comme nous l’avons vu dans un reportage . Un village à la campagne … Mais qu’ont-ils tous à être aussi égarés ?
Parents , médecins , ne restez plus dans le déni , dans l’ignorance . A tous les services sociaux : mettez en place toute l’aide possible .
Problème de budget ? Le plus lourd pour la société , c’est qu’ils deviennent poly-handicapés .
Nous voyons le cas où , rentré à la maison , le jeune handicapé reçoit une allocation qui est le seul revenu de la famille . Oui , cela se rencontre !
Nous ne vous cacherons rien , le ciel dût nous en tomber sur la tête !
Nous voyons aussi qu’un jeune peut s’en sortir , avoir un métier , fonder un couple , vivre comme on vit autour de lui .
Mettons tout en place pour faire le plus d’activités avec lui , mais aussi en sa faveur , en propulsant les ondes positives .
En une année , nous avons sorti une jeune fille de sa situation de personne handicapée . Mais on a vu que tout a été fait dès qu’on a compris quelle action était amorcée . Nous avons beaucoup d’émotion en y pensant .

Des enfants qui sont la prunelle de nos yeux !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :