COM 248 ENTRETIENS

– Vous vous amusez bien à bloquer ces personnes
– Oui , je pense qu’on doit être nombreux à s’amuser ainsi
– C’est vraiment très amusant
– Bof …comme ça …
– Vous demandez qu’on la bloque … et vous constatez que ça marche
– C’est ça , on fait ça pour ça
– Vous n’avez pas d’autre moyen de constater que la prière fonctionne
– C’est vrai . On pourrait plutôt l’utiliser pour faire du bien et le constater . Je vais y réfléchir .

* * * * *

– Vous vous amusez bien à bloquer ces personnes
– Oh , ça me prend peu de temps et j’en ai du plaisir
– Vous lisez ce qu’elle écrit ?
– Je la lis , oui
– Chaque texte ?
-C’est ce que je regarde en premier
– Le feuilleton
– On peut dire cela
– Le plaisir , c’est alors de l’empêcher de recevoir des preuves ?
– C’est excitant
– Plus que d’utiliser ce moyen positivement
– Je … je vais dire que c’est sans doute …
– Sans doute …
– Sans doute plus … mais je ne sais plus
– Vous ne savez plus si c’est cela qui peut donner le plus de plaisir
– Peut-être que … Oui , je n’ai jamais pu faire le bien
– Plutôt un désir maléfique
– Je pense que je dois faire attention à ne plus rien dire
– Les ondes ont des oreilles
– Oui , je vais devoir me taire pour de bon
– Il a toujours fallu se taire
– Quelque chose qu’on ne dit pas , bien sûr
– Dangereux de le dire
– Trop intime
– Je n’ai rien d’autre à faire que de ne jamais parler de cela
– Protéger un secret
– Je n’ai rien d’autre à faire
– C’est le secret que l’on protège
– Je protège …non , je ne le protège pas
– Quelqu’un d’autre
– Oui , je protège celui qui me fait cela
– On a de l’affection pour lui
– Je me suis mis à avoir de l’affection pour lui
– Pas au début
– Je pense que je ne voulais pas
– Il vous a obligé
– Oui , il me force
– C’est toujours ressenti comme une coercition
– Ça l’est toujours , oui
– Et cependant on se met à l’aimer
– Je n’ai rien d’autre à faire que de le laisser faire et maintenant je m’attache à lui
– Ce qu’il demande est moins difficile ainsi
– Il me demande toujours ce qui est très difficile
– Fellation ?
– Oh , ça , ce n’est encore rien
– Un peu d’alcool après
– On boit un coup et ça va
– Alcool fort
– Oui , assez
– Le plus difficile ensuite
– C’est ça
– Sodomie ?
– Oui , il le fait alors
– Brutalement
– Non , il le fait avec délicatesse
– Ça reste difficile … pas de plaisir ….
– Oui , je n’en ai pas vraiment
– Mais impossible de refuser
– Il n’a rien d’autre à faire que de m’obliger . Moi je n’ai rien d’autre à faire que de l’accepter .
– Il a autorité sur vous ?
– Oui , je dois lui obéir . Ce n’est pas possible autrement .
– Pas de protection de la jeunesse ?
– Je n’ai pas envie d’avoir recours à cela .
– Ce serait lui faire du mal
– Non … Je pense que je ne veux plus le dire que je ne veux pas parler plus
– Lien familial
– C’est celui à qui je dois tout
– Le paternel
– Oui , je crois bien
– Respect….
– Oui , sûrement
– Admiration
– Je n’ai pas ce ressenti
– En route vers l’homosexualité …
– C’est le plus difficile
– Inévitable …
– Il n’y a rien d’autre à penser que je vais sûrement devenir homosexuel
– Les études , ça va ?
– Oui , je m’en tire pas trop mal – On compte sur les études pour gagner l’indépendance ?
– Un jour je m’en irai et je travaillerai
– Jusque là , il faudra lui céder
– Oui
– On craint de le frustrer … de le rendre malheureux …
– Non , je pense qu’il n’aurait rien d’autre à faire que d’aller en parler
– Une psychothérapie pour lui ?
– Oui , il en a besoin
– Mais pas avoir recours à la justice pour l’y contraindre
– Je n’ai pas …
– La force
– Je n’ai pas ce qu’il faut
– Comme moyen
– Oui , je devrais peut-être faire cela
– C’est parce qu’elle en parle qu’on bloque la personne
– Peut-être que c’est cela , oui
– Ne pas accepter qu’elle se batte pour protéger les enfants
– Je n’ai jamais rien fait de plus vilain que cela
– Si le père avait commencé plus tôt …
– Alors je serais peut-être handicapé
– Elle se bat contre cela
– Oui …
– Il fait savoir que l’entretien sera publié
– Oui , cela sera peut-être utile .

Mise en garde : Il faut que ce texte soit prioritairement lu par les jeunes subissant les abus , non par leurs abuseurs pour lesquels il sera encore temps en psychothérapie . Relisez AD 202 et MS 186

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :