PH 355 TOUGHIR

Ce que nous allons vous faire entendre ce jour est qu’on doit réfléchir sur des façons de faire du bien à un grand nombre de personnes qui n’ont pas la joie de vivre . Si nous partageons certaines activités avec ces personnes , nous ne pouvons pas assez pénétrer leur vie .
Ce que j’ai à vous expliquer , c’est qu’on est peut-être investis de nombreux procédés , mais ce sont peut-être des moyens impropres à faire assez afin que ces personnes aillent vraiment bien .
Ce qui ne va pas , c’est peut-être une mauvaise hygiène ou la prise de produits qui ne sont pas propices à leur santé ; mais c’est peut-être aussi le ressenti d’une ambiance vraiment désagréable . On dira qu’on a l’impression d’un climat « pris par les esprits » . C’est souvent ainsi que cela m’est dit alors que je suis présent afin de faire venir de la paix dans un foyer .
La première chose que que je fais alors est de les inviter à s’asseoir et nous réjouir d’être ensemble .
Je n’ai pas accepté d’utiliser le dessin car je veux une méthode plus proche de nos façons dans notre église ; mais j’y songe malgré tout , bien que je veuille faire une différence entre les formulations contenues dans ce blog et les formulations de mon église .
De ce que j’ai pu avoir le plus aujourd’hui , il m’apparaît que nous ayons à puiser à toute culture ; et c’est peut-être une culture liée à la religion musulmane là où je suis ; mais j’y suis en tant que prêtre et cela suffit à ces personnes .
Nous avons une première impression de ce qui perturbe et le mieux , c’est d’aller aussi loin que possible dans ce qu’ils peuvent avoir vécu et dans ce qu’ils vivent présentement .
C’est par ce moyen de reformulation de l’idée que nous avons le plus cette possibilité d’ aller au plus profond ; et c’est ce que je vais donner comme remerciement à cette dame de notre entité , c’est qu’elle me remet en mémoire un procédé enseigné en faculté de psychologie , par laquelle je suis venu à cette fonction de prêtre catholique .
Le plus d’idées peuvent être dégagées ainsi et nous allons pouvoir chercher quelles prières nous allons adresser à ces ancêtres qui ont la fonction de veiller sur nous . Cela aide beaucoup et ils ont des mots bien propres à une culture musulmane afin d’évoquer une notion que nous avions toujours nommée « dieu » .
Mais ils ont bien des nuances ; et il y a un terme qui dit la collégialité de ceux qui ont rejoint le monde de la Lumière . On pourrait le dire , un avatar de ce qu’ils nomment Allah .
Je leur dis que cela manque à notre langage et cela permettrait de concilier des points de vue .
Voilà que j’ai maintenant une façon de me présenter  : l’homme de Toughir .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :