CR 428 RATISSER SON PRÉ CARRÉ

Nous avons joué pendant que la rédactrice aménageait un carré de potager . Nous ne perdons pas de temps . Nous avons tourné , comme nous le faisons le plus souvent .

Philippe : Je vais dire que le mien est très pentu . Mais j’ai une jolie maison et je suis fier de cette propriété .

P. : Je pense qu’il y a à le faire comme on en a le plus de nécessité . Si j’ai l’idée de jardiner , j’aménage des planches avec beaucoup de soin et je m’informe sur les techniques .

Bertrand : Je vais penser à une belle propriété comme nous pouvons en avoir dans le milieu dans lequel j’ai évolué . Mais je pense que ce n’est pas le plus important .

Oncle Paulin : J’aimais retrouver certains animaux au pré . Les petits veaux sont attendrissants .

Jean : Je gardais mon cheval dans le pré de l’oncle Armand . Oui , mon pré carré , mon univers , c’était toujours celui d’un monde de la ruralité .

Guy : Si je n’ai pas de grand jardin , j’apprécie malgré tout qu’une partie soit le potager . Oui , j’ai aussi un pré carré très proche de la façon de vivre et de se nourrir la plus naturelle .

Gérard : Je vois qu’on parle de jardins . Mon pré carré à moi est plus en lien avec ce qu’on peut faire dans la convivialité .

Michel : Les jardins associatifs y répondent .

Von : Je vais parler aussi de la convivialité car il n’y a rien de plus essentiel à mes yeux .

Puvy : Je vais demander si le plus de bien est de considérer le pré comme un terrain ou comme notre conscience ?

Agnès : il me semble que lorsqu’on dit « ratisser son pré carré » , on parle d’améliorer notre niveau moral en ne s’occupant pas des erreurs que le voisin peut avoir faites .

Emilie : Moi , j’ai assez souvent utilisé cette expression , car on ne voulait pas trop s’occuper de ce que faisait l’autre . Mais je vais dire qu’en réalité , on y était attentif et on le blâmait facilement .

André : Je n’y ai pas trop fait attention . J’allais mon chemin .

Von : nous sommes , dans cette action , très soucieux de faire du bien aux autres ; c’est peut-être le meilleur moyen de faire ce que dit l’expression . Le pré carré , c’est aussi ce dont on est fier . Agnès se dit fière d’avoir pu animer notre échange tout en aménageant une planche de jardin .

Michel : Voltaire dit qu’il vaut mieux cultiver son jardin que d’aller à la guerre . Il est peut-être un philosophe jardinier . Je suis satisfait de mon propre pré carré , donc de la philosophie de rapprochement que nous développons .

Charles : nous devons encore parler d’Iris , la chienne de la maman d’Agnès rentrée dans un home . Iris cherche à être adoptée et je peux le dire qu’il serait le mieux qu’après avoir servi la vieille dame pendant 11 ans , elle trouve le plus joli jardin et surtout le meilleur nouveau maître . Une chienne qui a vécu 11 ans avec une vieille dame est particulièrement sensible et peut être un bon sujet pour des observations relatives aux ondes . C’est la nouvelle vie que nous voudrions pour Iris .

La chienne se trouve à Ottignies  , Brabant Wallon  . 010/614790    010/418387

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :