SOC 358 ETATS DE FAITS

– Chez nous , c’est ainsi. Chez nous , on fait comme ça . Chez nous , on n’a jamais fait ça !
– On ne va pas encore tout nous changer !

Voilà ce que des personnes de niveau peu élevé dans l’au-delà entendent comme des demandes pour que les choses restent comme elles sont .

Cependant , il est des personnes qui viennent avec des idées novatrices qui pourraient faire du bien à la communauté .
Parfois , leur idée rencontre le désir d’un certain nombre de personnes . Ce fut le cas de certaines de nos activités qui ont répondu à un besoin .
Ce fut le cas , et nous en avons été surpris , de l’idée des groupes d’impro . Beaucoup , ayant le désir de prendre du bon temps après leur semaine de travail , ont très vite embrayé sur nos idées .

Pourquoi , avec d’autres idées , est-ce plus difficile ?

Il semble devenu un état de fait qu’on ne va plus chez votre rédactrice pour des activités , et qu’on ne l’accepte même pas pour une animation bénévole . On va même jusqu’à tout faire pour l’exclure .

Attention à ceux qui diront encore que c’est ainsi et donc qu’il faut que ce soit ainsi ! Des camarades vont les traquer et les obliger à se soigner , pour le bien de la communauté et pour leur plus grand bien à eux-mêmes .

Nous avons du mal de faire adopter chez nous des activités de danse : rondes et diverses danses .

Nous avons constaté qu’ici , il suffit que votre servante ait une idée pour qu’ aussitôt se développe une opposition qui rend l’activité impossible .

Est-ce aussi à cause de la multiplicité des styles ?
Les personnes de bas-niveau entendent-elles :
– Ici , les enfants ne font pas la ronde .
– Ici , il n’y a plus de danses folkloriques depuis longtemps .
– La zumba , c’est trop endiablé , on ne veut pas de ça .
– Vous ne voyez pas cela ici , de la danse du far-west !
– Nous ne laisserons pas faire de la danse méditative dans une église .
Etc …

Et cependant , nous sommes certains que beaucoup , adultes de tous âges et enfants , aspirent à trouver une activité de danse qui leur convient .

Et si les centres culturels réunissaient les personnes intéressées , et celles qui peuvent proposer une animation bénévole . Il n’y aurait plus qu’à permettre l’occupation de certains locaux .

– Chez nous , on n’a jamais fait comme ça !
Ne nous laissons plus paralyser par de telles idées .

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :